Accueil > La chronique de > Olivier Soury > Projet CMC Guidimakha, une (belle) deuxième vie pour vos ordinateurs

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...

20 octobre 2010, par Olivier Soury

Projet CMC Guidimakha, une (belle) deuxième vie pour vos ordinateurs

Alain Bleu, réalisateur à Radio France International cherche des ordinateurs (minimum pentium 4) et des écrans plats pour un projet soutenu par l’Unesco et réalisé en partenariat avec des associations de migrants. Le projet vise à implanter un centre multimédia (inter)communautaire (CMC)en Mauritanie dans la région du Guidimakha au sud. Il associe une radio locale associative et un télécentre numérique pour mettre à la portée du plus grand nombre les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Région du Guidimakha, Mauritanie. Capitale administrative : Sélibaby

 

Le Guidimakha, globalement zone de brousse, est enclavé entre le Mali et le Sénégal, et délaissé par l’état qui privilégie les zones arabophones plus au nord. Cette région-ci étant qualifiée de "négro-mauritanienne", elle regroupe à la fois les populations maures (arabes), soninkes et peuhles (noires).

C’est une zone traditionnelle d’émigration, en raison du manque d’activités régulières génératrices de revenu. C’est pourtant la région la mieux arrosée du pays, mais paradoxalement la plus pauvre : surpâturage et brousse rasée de près, biodiversité réduite désertification très avancée. Hors saison des pluies, l’eau manque cruellement, les températures atteignent 40, 45 degrés ou plus.

 La région souffre d’un très faible niveau d’éducation par manque d’infrastructures et d’effectifs enseignants. La recherche d’écoles et de lycées participent de l’exode rural, les familles trouvant en ville pour leurs enfants ce qui fait défaut à la campagne.

L’environnement, la gestion des ressources naturelles, le développement durable sont des notions hors de portée pour des populations toujours à la merci des aléas climatiques et à la limite de l’urgence. Les programmes humanitaires commencent à s’installer là où ne parlait que d’aide au développement. 

 L’accès à internet permettrait d’aider à la sensibilisation et certainement des prises de conscience sur de très nombreux points. Les quelques tentatives de cybercafés sont basiques et n’ont pas d’objectifs sociaux. Aucun télécentre avec imprimantes ou téléphonie IP.


Les quatre projets adoptés pour 2010-2011 sont tous orientés vers le territoire d’origine :


- une maison numérique (ou télé centre)

- une radio régionale associative, avec un comité de gestion élu et formé

- une bibliothèque publique

- un centre d’accueil périscolaire gratuit pour les enfants jusqu’à dix ans.

(Ce dernier projet est en phase de démarrage et il est déjà soutenu par une ONG française, le GRDR)

Il faut noter que cette association de migrants a été rejointe par une autre, IDS (Initiatives pour le Développement de Sélibaby) qui a fusionné avec ARSEF. Ce cas est assez rare dans le milieu des migrants, les dissensions étant plus fréquentes que les fusions.

Objectif de développement informatique local (Mauritanie) :

Trois des projets cités on vocation à fusionner : la radio régionale associative, la maison numérique (télécentre) et la bibliothèque.

Ils sont montés séparémment car la gestion conjointe de l’ensemble est trop lourde. A terme, une nouvelle configuration apparaitra : 
Il s’agit d’un Centre Multimédia Communautaire (CMC), sous la supervision de l’Unesco. Il associera les activités NTIC/TICE et la radio (télé-centre + radio associative).

 
Explication :

Pour aider à une recherche de solutions globales quant aux problèmes de la région, une radio pluraliste et associative ayant un rôle de médiation et de mobilisation sociale est une nécessité reconnue par tous les acteurs locaux et la diaspora : ONG et associations.

Pour des raisons d’économies et de partage des moyens et des contenus, toute solution visant la réalisation d’un tel objectif à l’échelle régionale doit intégrer les « nouvelles technologies » auxquelles la population n’a pas accès. En effet,elle peut se rapprocher à la fois de la radio pour les débats à laquelle elle est conviée mais aussi aux ordinateurs du télécentre adossé permettant de très nombreuses activités notamment d’ouvrir une fenêtre sur le monde et l’accès à l’information choisie. C’est pourquoi le Centre Multimédia Communautaire, s’il atteint la taille critique pour être viable, est la solution retenue par l’association qui a donc contacté l’Unesco pour l’épauler. En outre, l’Unesco fait déjà fonctionner ce modèle CMC avec succès car il est extrêmement participatif et permet l’appropriation par les populations de ce type d’outil.

Enfin il faut remarquer que le volet télécentre à charge de l’association, s’il est réalisé par cette association de migrants sans aucun recours aux bailleurs institutionnels serait un exploit dans une région sous perfusion des ONG et de l’aide internationale. L’objectif indirect de ce projet est de montrer que les migrants (et leurs amis) peuvent participer eux-mêmes au développement de la région, cas qui pourra faire école, et qui montre que tout progrès n’est pas nécessairement lié aux subventions des bailleurs.

 Le télé-centre :

Le volet initial "maison numérique" offrira les services classiques d’un télé-centre avec des logiciels libres, la téléphonie IP, un secrétariat public avec deux imprimantes et si possible, une photocopieuse. Deux animateurs/formateurs assisteront le public pour créer des boites mails, pour rechercher de l’information et des supports d’éducation, pour rejoindre des réseaux sociaux, pour développer une communication commerciale pour les activités de rente. La téléphonie IP permettra au public de téléphoner à l’international (diaspora) pour un coût plus modique que celui des cartes prépayées (car région de forte émigration vers l’Europe)

Des documents administratifs ou scolaires pourront être imprimés à faible coût.

Publics :

- Les public-cibles de l’activité générale (en journée) sont les habitants de la région lors de leur séjour en ville, et les habitants de la capitale.


- La "maison numérique" organisera également des initiations et des formations informatiques (soir). Les publics-cible de ces formations sont les femmes illettrées ou analphabètes, et les jeunes (filles et garçons) vivant en brousse, identifiés et proposés pour des formations. Les formations se feront en langues locales (haalpullar, soninké), en français (langue officielle et vernaculaire) et hassaniya (arabe mauritanien)

Matériel :

Déjà 15 ordinateurs ont été récupérés (Pentium 4 avec écrans plats "anti-poussière"). Ils sont tous sont formatés par deux membres de l’association qui ont des compétences en informatique et ont installé des réseaux dans les foyers en région parisienne.

D’autres ordinateurs sont recherchés afin de viabiliser la structure (CMC) et monter des cours d’initiation/alphabétisation conjoints et de formation à la gestion pour les petites associations, notamment pour les femmes. Les animations doivent aussi correspondre aux thématiques de la radio : santé et hygiène, environnement et gestion de l’eau, patrimoine traditionnel et modernité.

Un grand nombre de PC récupérés permettrait d’impliquer au moins une ONG dans le montage ou le suivi des activités. (par ex Pro-GRN sur les ressources naturelles ou le GRDR sur commercialisation maraîchaire des périmètres des femmes).

Les membres de l’association se chargent du conditionnement, de l’acheminement par voie maritime et des assurances. L’association assume la totalité des frais et la mise en service du matériel dans des locaux adaptés, ainsi que la télé-maintenance.

Besoin : 20 tours Pentium 4, et 20 écrans plats

Organisme bénéficiaire :

ARSEF, ses représentants locaux et ses deux animateurs locaux.
(ARSEF : Association des Ressortissants de Sélibaby en France).

Les objectifs de l’association basée en Ile de France France (Villiers le Bel) sont sociaux et culturels dans le double-espace France-Mauritanie : favoriser les conditions de vies des ressortissants de Sélibaby en France, favoriser les dynamiques locales et l’action décentralisée, avec une priorité pour l’accès à la connaissance et à l’information pour le plus grand nombre à Sélibaby, la capitale, et dans toute la région, le Guidimakha
 
 
Pour savoir comment procéder :
Tel : 06 08 57 99 49 
courriel : radioprojethic@gmail.com

Partager

Répondre à cet article

en bref ::
10 millions de "j’aime" pour un monde meilleur
Pour un monde SANS MONSANTO. https://www.facebook.com/events/356915141094492/?notif_t=plan_user_invited (...)
Riem-asso : rejoignez notre réseau.
Dans le cadre du RIEM - Réseau International des éco-explorateurs de la mer- , nous avons besoin de navires (...)
"Le cuir Tanne la forêt"
Pointe vers un article de "l’Envol Vert", groupe actif et sincère pour la préservation de l’environnement.
Salon Bois Energie et Biogaz Europe 2013
20-22 mars 2013, Nantes, 2013 S’ANNONCE TRÈS PROMETTEUR ! Pour la première fois, le Salon Bois Energie et Biogaz (...)
Nouvelle espèce de lézard découverte à Madagascar
Une nouvelle espèce de lézard fouisseur, nommé "Moby Dick" pour sa ressemblance avec un cétacé, a été découverte à (...)
 à lire aussi :: Dernier ajout : 12 décembre.
10 constructions animales impressionnantes
Les animaux, comme les oiseaux et certains insectes ont la particularité de construire des habitations complexes ou (...)
Sea Shepherd, section lilloise
Petite et belle rencontre ce matin avec l’équipe de la section lilloise de Sea Shepherd, la bien connue organisation (...)
Pétition "Sauvegarde de la pointe de Maregau"
Signez la pétition ici https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_Laurent_Cayrel_Prefet_du_Var_Sauvegarder_la_Pointe_
Les scinques à langue bleue : Tiliqua scincoides, Tiliqua gigas et Tiliqua (...)
Présentation (Lulu.com) Ce livre électronique traite de la biologie, l’écologie et l’élevage en captivité des trois (...)
Lézards, crocodiles et tortues d’Afrique occidentale et du Sahara
La 4ème de couverture Cet ouvrage présente pour la première fois l’ensemble des espèces de lézards, crocodiles et (...)
humaterra aime radiomeuh, la radio du reblochon!

accueil | Plan du site | La chronique de | dossiers et reportages | monde | photographie | faune du monde | espaces naturels | portraits | escapades | médias nature | publi-communiqués | ..::annuaire::.. |
déploiement SPIP Soury Olivier Arras
Add to Google Reader or Homepage http://www.wikio.fr Olivier Soury sur Carbonmade
soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...