Accueil > monde > Les bruits sous-marins font peser de sérieuses menaces sur les mammifères (...)

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...

5 décembre 2008, par Olivier Soury

Les bruits sous-marins font peser de sérieuses menaces sur les mammifères marins

L’avenir de nombreuses espèces marines est sérieusement menacé par la pollution sonore sous-marine d’origine humaine, ont prévenu aujourd’hui les écologistes, incitant à l’ouverture de discussions urgentes, lors de la 9ème Conférence des Parties de la Convention sur les Espèces migratoires (CMS) qui se tient cette semaine.

Un rapport publié aujourd’hui par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), Ocean Noise : Turn it down, a démontré qu’au cours des dernières décennies, les bruits sous-marins créés par les activités humaines avaient considérablement augmenté, ce qui fait peser une menace importante sur de nombreux mammifères marins. Le bruit engendré par le transport maritime commercial, les sonars, l’exploration sismique réalisée par l’industrie pétrolière et gazière, la construction off-shore et les activités de loisir contribue à créer un environnement qui désoriente de plus en plus les cétacés.
Les baleines, dauphins, marsouins et certains autres cétacés se fient uniquement aux bruits sous-marins pour leur navigation, leurs communications et pour leur alimentation. L’augmentation de la pollution d’origine humaine peut provoquer des modifications du comportement des cétacés, par exemple l’abandon des zones de mise bas et de nourrissage, et dans certains cas extrêmes l’échouage, voire la mort.
Au cours de ces dernières années, certaines institutions internationales telles que les Nations Unies, l’OMI (Organisation Maritime Internationale) et l’Union Européenne ont accordé une plus grande attention à la pollution sonore sous-marine. IFAW estime que la CMS peut jouer un rôle essentiel afin d’assurer que des résolutions énergiques destinées à protéger ces espèces sont mises en œuvre d’urgence. IFAW en appelle aux Parties à la CMS et au Secrétariat de la CMS afin qu’ils examinent un large éventail de mesures actuellement en discussion à la Convention afin de s’attaquer au problème des bruits sous-marins.
« La protection des espèces marines contre le bruit sous-marin est essentielle à leur survie. Le bruit sous-marin peut se déplacer sur de grandes distances et affecter les espèces marines au-delà de nombreuses frontières maritimes nationales, » Veronica Frank confirme , Responsable des campagnes d’IFAW. « Il est donc vital que les états collaborent pour mettre en place des accords solides afin d’éviter que les espèces marines ne soient noyées par des bruits perturbateurs d’origine humaine. »
Le rapport d’IFAW a souligné que les sons des navires dans l’Océan Pacifique avaient doublé à chaque décennie au cours des 40 dernières années* et que la flotte commerciale globale devrait doubler d’ici 2025.En revanche, la distance à travers laquelle les baleines bleues peuvent communiquer a été réduite du pourcentage vertigineux de 90% en raison de l’augmentation des niveaux sonores.
Le rapport d’IFAW sur le bruit sous-marin condamne tout particulièrement les bruits à haute intensité tels que les analyses sismiques et les sonars militaires. Ceux-ci émettent des sons supérieurs à 200 décibels qui peuvent blesser les animaux marins. Les scientifiques ont également lié les sonars à haute intensité à l’échouage fatal des baleines et dauphins.

*McDonald et al, 2006

La CMS

La Convention sur les Espèces migratoires d’animaux sauvages (CMS) vise à conserver les espèces migratoires terrestres, marines et aviennes sur l’ensemble de leur aire de répartition. C’est un traité intergouvernemental international, conclu sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’environnement, en vue de la conservation des animaux sauvages et de leur habitat sur une échelle globale.
Les espèces migratoires menacées d’extinction sont listées à l’Annexe I de la Convention. Les Parties à la CMS luttent en faveur d’une protection stricte de ces animaux, de la conservation ou la restauration des lieux où ils vivent, de l’abolition des obstacles à la migration et du contrôle d’autres facteurs qui pourraient les menacer. La CMS promeut une action concertée entre les états de l’aide de répartition de nombreuses espèces.
Les espèces migratoires qui devraient considérablement profiter d’une coopération internationale sont listées à l’Annexe II de la Convention et celle-ci encourage les États de l’aide de répartition à rechercher des accords internationaux ou régionaux. Cet Accord peut être constitué de traités ayant force exécutoire appelés Accords, ou des instruments moins formels, tels que des Déclarations d’intention. La CMS a la capacité unique de développer des modèles adaptés en fonction des besoins de la conservation sur l’ensemble du territoire de migration.
IFAW.
IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) est l’une des principales organisations internationales de protection animale et fait campagne depuis des décennies pour protéger les baleines, les éléphants et d’autres espèces menacées.
IFAW est officiellement reconnu comme organisation partenaire de la CMS et œuvre à faire progresser le développement et l’application d’Accords et de Déclarations d’intention conclus sous les auspices de la CMS.
IFAW participe également en tant qu’observateur aux réunions de la CITES depuis plus de dix ans, et travaille avec le Secrétariat de la CITES à Genève afin de promouvoir la protection des espèces animales menacées par le commerce.


Partager

en bref ::
10 millions de "j’aime" pour un monde meilleur
Pour un monde SANS MONSANTO. https://www.facebook.com/events/356915141094492/?notif_t=plan_user_invited (...)
Riem-asso : rejoignez notre réseau.
Dans le cadre du RIEM - Réseau International des éco-explorateurs de la mer- , nous avons besoin de navires (...)
"Le cuir Tanne la forêt"
Pointe vers un article de "l’Envol Vert", groupe actif et sincère pour la préservation de l’environnement.
Salon Bois Energie et Biogaz Europe 2013
20-22 mars 2013, Nantes, 2013 S’ANNONCE TRÈS PROMETTEUR ! Pour la première fois, le Salon Bois Energie et Biogaz (...)
Nouvelle espèce de lézard découverte à Madagascar
Une nouvelle espèce de lézard fouisseur, nommé "Moby Dick" pour sa ressemblance avec un cétacé, a été découverte à (...)
 à lire aussi :: Dernier ajout : 2 septembre.
10 constructions animales impressionnantes
Les animaux, comme les oiseaux et certains insectes ont la particularité de construire des habitations complexes ou (...)
Sea Shepherd, section lilloise
Petite et belle rencontre ce matin avec l’équipe de la section lilloise de Sea Shepherd, la bien connue organisation (...)
Pétition "Sauvegarde de la pointe de Maregau"
Signez la pétition ici https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_Laurent_Cayrel_Prefet_du_Var_Sauvegarder_la_Pointe_
Les scinques à langue bleue : Tiliqua scincoides, Tiliqua gigas et Tiliqua (...)
Présentation (Lulu.com) Ce livre électronique traite de la biologie, l’écologie et l’élevage en captivité des trois (...)
Lézards, crocodiles et tortues d’Afrique occidentale et du Sahara
La 4ème de couverture Cet ouvrage présente pour la première fois l’ensemble des espèces de lézards, crocodiles et (...)
humaterra aime radiomeuh, la radio du reblochon!

accueil | Plan du site | La chronique de | dossiers et reportages | monde | photographie | faune du monde | espaces naturels | portraits | escapades | médias nature | publi-communiqués | ..::annuaire::.. |
déploiement SPIP Soury Olivier Arras
Add to Google Reader or Homepage http://www.wikio.fr Olivier Soury sur Carbonmade
soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...