Accueil > faune du monde > Le macaque d’Arunachal

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...

4 février 2005, par La rédaction

Traduit de l’anglais par Karine Descamps. Relecture scientifique : Emmanuelle Grundmann.

Le macaque d’Arunachal

Pour la première fois depuis plus d’un siècle, une nouvelle espèce de singe dont la communauté scientifique ignorait jusqu’ici l’existence, a été découverte dans les montagnes de l’Etat de l’Arunachal Pradesh par une équipe de chercheurs indiens.

Le macaque d’Arunachal (nom scientifique : Macaca munzala) est un singe trapu à la face particulièrement foncée (voir photo). Les habitants de la région des montagnes de Tawang et de West Kameng, où l’on rencontre le macaque d’Arunachal (voir carte pour localisation), connaissaient déjà cette espèce (reconnue) qui, si elle pille occasionnellement leurs récoltes, vit la plupart du temps dans la forêt. On doit cette découverte, qui fera prochainement l’objet d’une publication dans l’International Journal of Primatology, à une équipe composée d’Anindya Sinha, Aparajita Datta, M.D. Madhusudan et de Charudutt. Cette nouvelle espèce a été observée et photographiée par les scientifiques lors d’expéditions menées en 2003 et 2004 à l’initiative de la Nature Conservation Foundation (NCF), basée à Mysore, et de ses partenaires, la Wildlife Conservation Society (WCS, New York), l’International Snow Leopard Trust (ISLT, Seattle) et du National Institute of Advanced Studies (NIAS, Bangalore). Elles ont été financées par la Van Tienhoven Foundation, Pays-Bas, et la Rufford Maurice Laing Foundation, Royaume-Uni, et menées sur place avec le concours du Arunachal Pradesh Forest Department.
 

La découverte d’une nouvelle espèce de singe est un fait plutôt rarissime car si des millions d’invertébrés attendent encore d’être identifiés, les biologistes ont étudié quasiment tous les grands mammifères, et surtout les primates, qui existent sur terre. Cette découverte constitue donc un évènement de taille et pour le moins inattendu pour le monde scientifique.

Les macaques appartiennent au grand groupe des singes de l’Ancien Monde (et comprennent 19 espèces en Asie, 1 en Afrique), qui arrivent tout juste derrière les hommes dans leur répartition géographique et la diversité des habitats qu’ils occupent. Il s’agit là d’une véritable aubaine pour le monde scientifique d’avoir identifié ce singe (trapu à la face sombre), puisque la découverte de la dernière espèce par Miller dans cette région du monde remonte à 1903. Selon toute probabilité, ce singe est l’un des proches cousins/parents du macaque d’Assam et du macaque du Tibet, si l’on excepte plusieurs caractéristiques morphologiques distinctes, comme la couleur foncée de son visage et la longueur de sa queue (à mi-chemin entre celle du macaque d’Assam et du macaque du Tibet).

Il compte parmi les primates qui occupent les territoires les plus élevés puisqu’on peut le rencontrer jusqu’à 3500 mètres d’altitude. Son nom scientifique fait référence au nom vernaculaire mun zala (singe de la forêt profonde) utilisé par le peuple Monpa de la région de Dirang pour le distinguer des autres singes de la région. Les habitants de Tawang et de West Kameng sont essentiellement de confession bouddhiste et ne chassent le macaque ni pour se nourrir ni par esprit sportif mais il leur arrive de le tuer par représailles pour les dégâts causés à leurs récoltes. La NCF et le NIAS étudient actuellement le comportement et l’écologie du macaque d’Arunachal, de même que les menaces qui pèsent sur sa survie afin d’envisager si nécessaire son inscription sur la Liste Rouge des espèces menacées de l’UICN et du Indian Wildlife Protection Act de 1972.

On doit cette découverte, qui fera prochainement l’objet d’une publication dans l’International Journal of Primatology, à une équipe composée d’Anindya Sinha, Aparajita Datta, M.D. Madhusudan et de Charudutt. Cette nouvelle espèce a été observée et photographiée par les scientifiques lors d’expéditions menées en 2003 et 2004 à l’initiative de la Nature Conservation Foundation (NCF), basée à Mysore, et de ses partenaires, la Wildlife Conservation Society (WCS, New York), l’International Snow Leopard Trust (ISLT, Seattle) et du National Institute of Advanced Studies (NIAS, Bangalore). Elles ont été financées par la Van Tienhoven Foundation, Pays-Bas, et la Rufford Maurice Laing Foundation, Royaume-Uni, et menées sur place avec le concours du Arunachal Pradesh Forest Department.

Les points noirs • indiquent les emplacements où la nouvelle espèce de macaque (Macaca munzala) a été observée.  

Dans le sous-continent indien, région à forte densité de population, on était loin de penser qu’il fût encore possible de découvrir de grands mammifères depuis celle de l’entelle dorée ou semnopithèque de Gee (Trachypithecus geei) par le naturaliste E.P. Gee il y a près de 50 ans. Quelle erreur !

La découverte du macaque d’Arunachal montre que nous avons encore beaucoup de choses à explorer et à découvrir. Par ailleurs, de récentes expéditions menées par la NCF et ses partenaires, le WCS et l’ISLT dans l’Arunachal Pradesh, ont permis d’identifier 3 autres grands mammifères jusqu’ici inconnus en Inde : 2 espèces de cerfs, Muntiacus putaoensis et Muntiacus crinifrons, ainsi que Nemorhaedus caudatus, une chèvre de montagne primitive. Avant cela, les études des chercheurs de la NCF, Samraat Pawar et Aysegul Birand, menées dans le nord-est de l’Inde, ont révélé l’existence d’au moins 7 nouvelles espèces d’amphibiens et de reptiles, sans compter une dizaine d’extensions de l’aire de répartition. De plus, les travaux de la NCF et de ses partenaires dans les régions de haute altitude de l’Arunachal Pradesh ont récemment permis la création par le gouvernement du pays, de la réserve de biosphère de Tsangyang Gyatso. Ces découvertes scientifiques mettent en lumière cette région et son remarquable patrimoine sauvage, composés de montagnes accidentées et d’un vaste couvert forestier constituant la dernière frontière inexplorée de l’Inde, et requièrent une protection d’urgence.

Sinha, A., Datta, A., M.D., et Mishra, C. Le macaque d’Arunachal Macaca munzala : une nouvelle espèce de l’ouest de l’Arunachal Pradesh, Etat du nord-est de l’Inde.

International Journal of Primatology (sous presse)

Résumé

Le genre Macaca, qui se compose de 20 espèces bien caractérisées, constitue le groupe de primates non-humains le plus vaste et le plus diversifié d’un point de vue écologique et social. Nous présentons ici un compte-rendu de la découverte d’un macaque qui était jusqu’ici inconnu de la communauté scientifique, une nouvelle espèce des régions de montagnes de l’ouest de l’Arunachal Pradesh, un Etat du nord-est de l’Inde riche en biodiversité. Nous proposons pour cette espèce le nom scientifique Macaca munzala et le nom vernaculaire macaque d’Arunachal. Il partage avec le macaque d’Assam (M. assamensis) et le macaque du Tibet (M. thibetana) certaines caractéristiques morphologiques ; comme eux, il appartient au groupe de l’espèce sinica du genre Macaca. Cette espèce se distingue toutefois par la longueur de sa queue qui se situe à mi-chemin entre celle du macaque d’Assam et celle du macaque du Tibet, les sous-espèces avec lesquelles elle est sympatrique. Elle est également unique de par sa répartition géographique, à savoir les régions de haute altitude avoisinant les 2000 à 3500 mètres. Dans ce premier compte-rendu, nous fournissons une caractérisation morphologique de cette espèce, des données préliminaires sur sa biologie en milieu naturel tout en tentant d’apporter des informations sur son identité taxonomique par rapport aux autres espèces parentes du genre Macaca.


Communiqué de presse

Traduit de l’anglais par Karine Descamps. Relecture scientifique : Emmanuelle Grundmann.


Pour de plus amples informations, visitez les sites suivants :

- Site de la NCF


Partager

Répondre à cet article

en bref ::
10 millions de "j’aime" pour un monde meilleur
Pour un monde SANS MONSANTO. https://www.facebook.com/events/356915141094492/?notif_t=plan_user_invited (...)
Riem-asso : rejoignez notre réseau.
Dans le cadre du RIEM - Réseau International des éco-explorateurs de la mer- , nous avons besoin de navires (...)
"Le cuir Tanne la forêt"
Pointe vers un article de "l’Envol Vert", groupe actif et sincère pour la préservation de l’environnement.
Salon Bois Energie et Biogaz Europe 2013
20-22 mars 2013, Nantes, 2013 S’ANNONCE TRÈS PROMETTEUR ! Pour la première fois, le Salon Bois Energie et Biogaz (...)
Nouvelle espèce de lézard découverte à Madagascar
Une nouvelle espèce de lézard fouisseur, nommé "Moby Dick" pour sa ressemblance avec un cétacé, a été découverte à (...)
 à lire aussi :: Dernier ajout : 23 novembre.
10 constructions animales impressionnantes
Les animaux, comme les oiseaux et certains insectes ont la particularité de construire des habitations complexes ou (...)
Sea Shepherd, section lilloise
Petite et belle rencontre ce matin avec l’équipe de la section lilloise de Sea Shepherd, la bien connue organisation (...)
Pétition "Sauvegarde de la pointe de Maregau"
Signez la pétition ici https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_Laurent_Cayrel_Prefet_du_Var_Sauvegarder_la_Pointe_
Les scinques à langue bleue : Tiliqua scincoides, Tiliqua gigas et Tiliqua (...)
Présentation (Lulu.com) Ce livre électronique traite de la biologie, l’écologie et l’élevage en captivité des trois (...)
Lézards, crocodiles et tortues d’Afrique occidentale et du Sahara
La 4ème de couverture Cet ouvrage présente pour la première fois l’ensemble des espèces de lézards, crocodiles et (...)
humaterra aime radiomeuh, la radio du reblochon!

accueil | Plan du site | La chronique de | dossiers et reportages | monde | photographie | faune du monde | espaces naturels | portraits | escapades | médias nature | publi-communiqués | ..::annuaire::.. |
déploiement SPIP Soury Olivier Arras
Add to Google Reader or Homepage http://www.wikio.fr Olivier Soury sur Carbonmade
soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...