Accueil > faune du monde > Enquête sur les amphibiens de Gironde

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...

5 juillet 2009

Enquête sur les amphibiens de Gironde

L’enquête sur les amphibiens de Gironde est destinée à sensibiliser un large public sur des espèces souvent méconnues et dont la plupart sont en forte régression. Tout le monde peut s’impliquer facilement, sans connaissance naturaliste particulière en communiquant des informations sur la rainette, le crapaud ou la grenouille qui fréquentent la mare, l’étang ou le lavoir de sa commune.

Les données recueillies permettront d’affiner nos connaissances sur la répartition des espèces communes ou ubiquistes et pourquoi pas de localiser de nouvelles stations d’espèces rares ou dont nous n’avons que des observations anciennes. Cette action est à l’initiative de la Réserve Naturelle Nationale des Marais de Bruges, elle s’appuie sur un groupe de bénévoles : le « groupe amphibiens ». Ce groupe offre ses services pour la réalisation de petits inventaires ou pour le diagnostic écologique d’une mare ou d’un étang.


Ancien lavoir (commune de Saint-Sauveur) ancien lavoir sur la commune de Saint-Sauveur faisant une petite retenue d’eau ou l’on peut trouver quelques grenouilles vertes.

Présentation de l’opération

Comment ? La participation à l’enquête

Un patrimoine naturel à découvrir

Notre patrimoine, tant floristique que faunistique, est encore largement méconnu du fait de la surface étendue de notre département et du faible nombre de naturalistes.

« On ne protège que ce que l’on connaît »
Chaque information, même portant sur un amphibien commun, est d’un grand intérêt pour améliorer nos connaissances sur la biologie des espèces et leur répartition. La localisation de sites exceptionnels ou de populations d’espèces rares peut aider à la mise en œuvre de mesures de sauvegarde.

La feuille d’observation : un outil simple d’utilisation
L’observateur doit consigner ses informations sur la « feuille d’observation ». Elle permet de recueillir de manière synthétique des informations qui pourront être exploitées par la suite.

Qui peut participer ?

« La protection est l’affaire de tous »
La détermination facile de la plupart des espèces
Cette enquête est ouverte à tout le monde. En dehors des espèces de grenouilles vertes, la plupart sont facilement identifiables.
L’observateur peut utiliser la clé de détermination incluse dans le document.

La présence d’amphibiens dans tous les milieux

Tout le monde peut participer à l’enquête car les amphibiens occupent des milieux très variés, même au cœur des grandes villes.

Pourquoi agir pour les amphibiens ?

Des espèces très menacées

Le groupe le plus menacé au niveau mondial

En Gironde, la situation est alarmante pour plusieurs espèces
- Le Sonneur à ventre jaune, présent dans toutes les Landes de Gascogne, a disparu avec les grandes campagnes d’enrésinement.
- Le Pélobate cultripède ou Crapaud à couteau est désormais localisé à quelques mares sur le cordon dunaire.

Sonneur à ventre jaune
Sonneur à ventre jaune

Des menaces souvent d’origine anthropique

- Fragmentation des paysages : l’extension des monocultures et les grands axes routiers isolent les populations.
- Raréfaction des zones humides et des petits points d’eau : les mares et étangs sont souvent transformés en décharges sauvages ou comblés car ils n’ont plus leur vocation agricole d’antan.
- Introduction d’espèces invasives : la prolifération de certaines espèces exotiques (Écrevisse de Louisiane, Grenouille taureau, Perche arc en ciel…) entraîne une régression des populations d’amphibiens.
- Pollutions diverses : leur physiologie (respiration cutanée…) et leur mode de vie (terrestre et aquatique) rendent les amphibiens très vulnérables.

Des fonctions écologiques très nombreuses

Des grands consommateurs de grandes quantités d’invertébrés
Les têtards sont pour la plupart herbivores et détritivores, les populations importantes ont un rôle dans l’élimination de la matière organique.
Les anoures se nourrissent d’insectes, de mollusques, d’arachnides.

Un mets de choix pour de nombreuses espèces

Les substances toxiques sécrétées par les amphibiens ne rebutent pas tous les prédateurs.
Certains consomment occasionnellement des amphibiens alors que pour d’autres ils constituent une part importante de leur régime alimentaire.
Au rang des prédateurs, on trouve la Cigogne blanche, la Couleuvre à collier, le Héron cendré, le Putois, la Loutre…
Il existe des espèces qui se nourrissent ou parasitent exclusivement les amphibiens : Lucilie bufonivore.

Ils sont de bons indicateurs de la qualité de nos milieux naturels

Chaque espèce a des exigences spécifiques pour pouvoir réaliser son cycle biologique, tant au niveau de son habitat terrestre que de son site de reproduction. La présence d’une variété importante d’amphibiens (diversité spécifique) indique une bonne qualité des milieux.
On distingue des espèces ubiquistes fréquentant une grande variété de milieux (Crapaud commun) et celles vivant dans des milieux particuliers.


-Qui sommes-nous ?

Le projet est mené par le « groupe amphibiens » composé principalement de bénévoles qui donnent de leur temps pour aider la Réserve Naturelle Nationale des Marais de Bruges.
Ce site est géré par une fédération d’associations de protection de la nature : la SEPANSO.

SEPANSO

La Société pour l’Etude, la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest est une fédération d’associations de protection de la nature. Elle intervient dans des domaines très variés et notamment la gestion d’espaces naturels.

Réserve Naturelle Nationale des Marais de Bruges

La Réserve Naturelle préserve le dernier vestige du grand marais de Bordeaux qui a quasiment disparu avec l’urbanisation galopante des quarante dernières années. Les principaux milieux sont des prairies humides, des boisements, du bocage, des étangs et des fossés.
Depuis plusieurs années, des suivis sont menés sur les amphibiens et notamment sur la Grenouille agile.

Groupe amphibiens

Un groupe de bénévoles
Ce groupe est ouvert à toute personne (même débutante) voulant œuvrer pour la préservation de notre petite faune locale. Des réunions mensuelles sont organisées ainsi que des sorties.

Des actions de préservation et de sensibilisation

Les principales actions portent sur l’apport de conseils pour la création d’une mare ou la réalisation d’inventaires. Le groupe crée également des outils de sensibilisation et d’information et encadre des visites.

Nos partenaires

- DIREN
- Région Aquitaine
- Agence de l’eau Adour – Garonne
- Conseil Général de la Gironde
- Mairie de Bruges

Fichiers de l’enquête et informations complémentaires

Dépliant concernant l’enquête et Fiche pour noter les observations : VOIR LES DOCUMENTS PDF À TÉLÉCHARGER EN BAS DE PAGE

Informations complémentaires : www.sepanso.org
5

Contacts

- Réserve Naturelle Nationale des Marais de Bruges
- Avenue des Quatre Ponts - 33520 Bruges
- Stéphane Builles
- Tél : 05 56 57 09 89
- Courriel : HYPERLINK "mailto:animation.sep@wanadoo.fr" -animation.sep@wanadoo.fr


Partager

en bref ::
10 millions de "j’aime" pour un monde meilleur
Pour un monde SANS MONSANTO. https://www.facebook.com/events/356915141094492/?notif_t=plan_user_invited (...)
Riem-asso : rejoignez notre réseau.
Dans le cadre du RIEM - Réseau International des éco-explorateurs de la mer- , nous avons besoin de navires (...)
"Le cuir Tanne la forêt"
Pointe vers un article de "l’Envol Vert", groupe actif et sincère pour la préservation de l’environnement.
Salon Bois Energie et Biogaz Europe 2013
20-22 mars 2013, Nantes, 2013 S’ANNONCE TRÈS PROMETTEUR ! Pour la première fois, le Salon Bois Energie et Biogaz (...)
Nouvelle espèce de lézard découverte à Madagascar
Une nouvelle espèce de lézard fouisseur, nommé "Moby Dick" pour sa ressemblance avec un cétacé, a été découverte à (...)
 à lire aussi :: Dernier ajout : 23 avril.
10 constructions animales impressionnantes
Les animaux, comme les oiseaux et certains insectes ont la particularité de construire des habitations complexes ou (...)
Sea Shepherd, section lilloise
Petite et belle rencontre ce matin avec l’équipe de la section lilloise de Sea Shepherd, la bien connue organisation (...)
Pétition "Sauvegarde de la pointe de Maregau"
Signez la pétition ici https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_Laurent_Cayrel_Prefet_du_Var_Sauvegarder_la_Pointe_
Les scinques à langue bleue : Tiliqua scincoides, Tiliqua gigas et Tiliqua (...)
Présentation (Lulu.com) Ce livre électronique traite de la biologie, l’écologie et l’élevage en captivité des trois (...)
Lézards, crocodiles et tortues d’Afrique occidentale et du Sahara
La 4ème de couverture Cet ouvrage présente pour la première fois l’ensemble des espèces de lézards, crocodiles et (...)
humaterra aime radiomeuh, la radio du reblochon!

accueil | Plan du site | La chronique de | dossiers et reportages | monde | photographie | faune du monde | espaces naturels | portraits | escapades | médias nature | publi-communiqués | ..::annuaire::.. |
déploiement SPIP Soury Olivier Arras
Add to Google Reader or Homepage http://www.wikio.fr Olivier Soury sur Carbonmade
soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...